Réouverture du musée Carnavalet : le Salon d’Uzès de nouveau visible !

Boiseries du Salon d'Uzès Musée Carnavalet-AteliersdelaChapelle

Après quatre années de travaux, le musée Carnavalet a enfin rouvert ses portes le 29 mai dernier.

La totalité des 3800 œuvres exposées et des grands décors ont été restaurés à l’instar des boiseries du Salon d’Uzès dont les riches panneaux finement sculptés de laurier et trophées font référence.

 

L’un des enjeux de la rénovation de Carnavalet était en effet de rétablir la cohérence chronologique des « period rooms ». Celles-ci constituent une des grandes richesses du musée d’histoire de Paris qui, dès sa création, s’est attaché à sauver des décors de boiseries remarquables promis à la démolition.

Commandés par François-Emmanuel de Crussol, neuvième comte d’Uzès dans le cadre de la rénovation de son hôtel particulier situé rue Montmartre à Paris, les décors du salon de compagnie furent imaginés par Claude-Nicolas Ledoux à partir de 1768.

 

Salon d'Uzès remontage bd Malesherbes -AteliersdelaChapelle

A la fin du XIXe siècle, l’Hôtel d’Uzès est démoli pour le percement de l’actuelle rue D’Uzès. La famille Delessert, propriétaire des lieux depuis 1824, et expropriée en 1869, prend soin de déposer les lambris sculptés du salon de compagnie pour les remonter dans un immeuble situé boulevard Malesherbes. Les boiseries subissent alors des modifications pour s’adapter à leur nouvel environnement et sont complétées d’éléments modernes.

 

 

 

Salon d'Uzès avant restauration Musée Carnavalet-AteliersdelaChapelle

 

En 1969, l’immeuble boulevard Malesherbes est à son tour voué à la destruction. La famille Delessert vend alors au musée Carnavalet les lambris du salon de compagnie de l’Hôtel d’Uzès. Les lambris sont restaurés et présentés dans des dispositions proches de celles existant à l’Hôtel d’Uzès sans pour autant en restituer les volumes d’origine.

 

 

 

Après une étude historique réalisée par notre bureau d’études en 2017 et suite à la dépose et à la mise en dépôt des boiseries, notre atelier a été choisi pour mener à bien la restauration de ce décor emblématique en vue de son remontage dans le nouveau parcours d’exposition du musée, au premier étage du bâtiment.

Le projet a permis le remontage des boiseries dans des dispositions plus satisfaisantes sur le plan esthétique mais également plus soucieuse d’authenticité avec notamment :

– La restitution d’une glace toute hauteur en lieu et place de la baie libre de l’élévation Nord

– La fabrication de fausses croisées à imposte cintrée et petits-bois en éventail telles qu’elles sont décrites dans les inventaires

– La mise en place d’une fausse cheminée en bois sculpté peint en faux-marbre réalisée à partir de la description de 1782.

 

Salon d'Uzès - montage à blanc en atelier Musée Carnavalet -AteliersdelaChapelle  

Montage à blanc des des boiseries en atelier – Vue d’une fausse croisée

 

Les interventions antérieures mettant en péril la pérennité des boiseries ont été supprimées et reprises dans les règles de l’art. Les ornements présentaient quelques lacunes et/ou accidents. Ceux-ci ont été restitués par ajustage de greffes de bois neuf afin de rétablir la lisibilité de ces riches décors.

Outre la restauration du support bois la restauration du salon comprenait également la restauration des peintures et dorures et la restitution d’une corniche. Pour mener à bien ces travaux nous nous sommes associés aux Ateliers Mariotti et à l’Atelier Tollis.

 

Salon d'Uzès Musée Carnavalet-AteliersdelaChapelle

 

Pour découvrir ou re-découvrir ce musée d’exception et programmer votre visite rendez-vous sur le site du musée Carnavalet :  https://www.carnavalet.paris.fr/